Collectif pour le tram fer à Koenigshoffen
Connexion
Crédits

Le projet de la ville



mise à jour 14 février 2021

L'EMS a annoncé une concertation préalable, au sens de l'article L103-2 du code l'urbanisme, pour janvier - février 2021, pour prolonger le tram F jusqu'à Wolfisheim.

Voici un plan schématique (donnée EMS)


Zoom sur Koenigshoffen


3 variantes de tracé seront présentées et concernent exclusivement Strasbourg-Koenigshoffen:
L'EMS préfère clairement la variante 2. Par habitude et peut être par facilité.
Le Collectif de son coté, détaille les opportunités offertes par la variante 1 (cf page "Notre Alternative").

L'EMS oubli de mentionner que le tram sur la Route des Romains s'effectuera, soit en voie unique, soit en site partagé avec les automobiles.
Dans le premier cas, la voie unique sera pénalisante pour le fonctionnement du tramway. En effet, le temps d'attente entre deux trams sera long et ne pourra pas être abaissé à cause des voies uniques trop nombreuses.
Le site partagé, qui sera le premier à fonctionner à Strasbourg, impose aux autos à rester derrière le tram, sans possibilité de le dépasser. L'État avait déjà interdit cette solution dans les années 2006-2007, au Neudorf (sur la route du Polygone entre les stations "Gravières" et "Kibitzenau")
Dans les deux cas, il ne sera pas possible d'effectuer un "tourne à gauche" sur la route des Romains pour accéder chez soi ou dans une entreprise, ce qui est très pénalisant pour les entreprises situées au niveau du Parc Gruber notamment.
Enfin, le tram sur la route des Romains s'ajoute sur la chaussée existante... ce qui signifie que les piétons auront un trottoir encore plus réduit et les vélos n'auront pas de vrais pistes cyclables. Déjà, sur le début de la Route des Romains, c'est difficile ! pas besoin de poursuivre ce type d'aménagement qui ne satisfait personne !
Exemples:



Pour impressionner les citoyens, l'EMS use d'images de synthèse qui sont censées faciliter la compréhension des effets du tram dans le faubourg. Pour discréditer la variante 1, l'EMS présente une image avec un pont, enfin, plutôt un viaduc de plus de 300 mètres de long ! passant devant les fenêtres des habitants de la rue du Rail. La ficelle est très grosse voire grossière !
Là encore, le Collectif se doit d'apporter des informations pour que les habitants se fassent une opinion; (cf page "Notre Alternative").



Un peu d'histoire...


Depuis le début des années 2000, l'Eurométropole de Strasbourg (EMS, anciennement la Communauté Urbaine de Strasbourg) prévoit la création d’une ligne de transport collectif en site propre desservant l’ouest de l’agglomération... mais le projet est reporté d'année en année ... et se réduit d'année en année !.

En juillet 2013, Strasbourg avait acté sa préférence d'un tram sur fer pour les projets de tram vers l'Ouest et le Nord de l'agglomération.
télécharger la délibération du 12 juillet 2013 3,4ko)

Cette décision était assortie d'un tracé, d'un budget et d'un calendrier. Pour Koenigshoffen, il s'agissait:


Rien de tout ça n'a été fait sans aucune raison donnée.

Tous les détails du projet de l'Eurométropole sont ici (dossier d'avant projet "AVP"):


Aujourd'hui, le nouveau projet de l'EMS (version décembre 2015) consiste à détourner le tram F de son terminus actuel à l'Elsau vers Koenigshoffen, depuis la rue du Faubourg National.

Ainsi, les quartiers de l'Elsau, de la Montagne-Verte et Gare/Laiterie se seront plus desservis par la ligne F, ce qui représente une réduction de près de 40% d'offre de tram par rapport à aujourd'hui.

Compte tenu de l'état de saturation du réseau de tram aux stations Homme-de-Fer et République, le tram F détourné vers Koenigshoffen aurait une fréquence maximale d'un tram toutes les 10 minutes aux heures de pointes.

En soirée, c'est un tram toutes les 30 minutes.

Pour palier les insuffisances de dessertes en tram, l'EMS projette de maintenir les bus de la ligne 4/4a en parallèle du tram F... le tout pour 42 millions d'euros! où est le progrès ?


Découvrez tous les détails sur projet de la ville à la page Nos Publications

Le marché bi-hebdomadaire du Faubourg National sera ainsi déplacé.



Le Collectif dit "Oui au tram" et préfère prolonger la ligne C depuis son terminus situé à la Gare Centrale, via les boulevards (cf Tribune du 13/11/2015 dans les DNA) ce qui permet de maintenir le tram F tel qu'il circule actuellement, de préserver le marché mensuel au Faubourg National et enfin, d'offrir un bon niveau de cadencement du tram à Koenigshoffen (4 à 6min aux heures de pointes)Projet du Collectif.

Rappel historique:

2011: Malgré une très grande expérience en matière de tram fer, la Communauté Urbaine envisage une solution différente : un tram sur pneu – le Translohr – avec la création d’une ligne allant de Wolfisheim à Vendenheim, en passant par Koenigshoffen, la place de la gare, encerclant sans doute la place de Halles, avec ses entrées et sorties de parking, et la route de Brumath à Schiltigheim.

Après la rencontre entre le Collectif et le Maire de Strasbourg du 02 février 2012, les intentions et motivations du Maire et de la CTS sont claires. Initialement, Schiltigheim et Bischheim (Rte de Brumath) devaient bénéficier d'un transport en site propre (séparé de la circulation automobile) sous forme de bus circulant dans un couloir dédié, entre Les Halles et Bischheim - rue de Périgueux (issu de la délibération de la CUS du 28/06/2010 sur le Schéma Directeur des Transports en Commun à l'horizon 2025). Or, la CTS s'est vite aperçu que la Rte de Brumath à Schitigheim était trop étroite pour accueuillir deux couloirs de bus (de 4,50 mètres de large) et maintenir la circulation automobile. Du coup, la CTS s'est souvenu du système du TRANSLOHR (le Président de la CTS, Monsieur RIES ayant travaillé avec son cabinet Conseil pour le développement de ce système à Clermont-Ferrand). L'avantage de ce système réside que le bus est guidé, donc n'a pas besoin d'un couloir de 4,50 mètres mais uniquement 2,60 mètres. Cependant, les études de la CTS ont très vite conclues que construire un TRANSLOHR, système unique à Strasbourg, avec toutes les installations nécessaires (dépôts etc...) pour seulement 3,50 km (entre Les Halles et Bischheim-Périguieux) serait socio-économiquement une abération car la ligne avec ce système spécifique est insuffisamment longue. En réseau, développer une nouvelle technologie pour aussi peu de distance revient trop chère ! Du coup et uniquement par opportunisme, la CTS a décidé de prolonger le tram vers Koenigshoffen pour allonger "artificiellement" cette ligne et lui donner l'échelle critique suffisante pour qu'elle devienne rentable, sans se soucier de savoir si cette technologie répond aux besoins des habitants de Koenigshoffen ! Notre faubourg est donc l'alibi pour que Schiltigheim et Bischheim aient un simili de tram !



Le Translohr, c'est quoi ?


La technologie Translohr, développée par Lohr Industrie, est un système complet (de la voie au materiel roulant) de tramway sur pneu. Par rapport au tramway classique, la différence majeure se situe au niveau du guidage : là où, comme un train, le tramway classique est porté par des bogies (rouge) circulant sur deux rails parallèles (vert), le Translohr, lui, circule sur roues (gris) comme un autobus. Néanmoins, il ne possède pas de volant et est guidé grace à un rail central (vert) spécifique sur lequel roulent deux galets de guidage (rouge).


OUI, MAIS :





Consulter le tableau comparatif tram sur pneu/tram sur fer
Fichier PDF - (391 Ko)